Le Bateau Ivre

03/04/1982 – 20/06/1987

+ Bateau Ivre au 32, rue Eugène Durand à Tours (37000)

Une société civile immobilière se constitue le 7 juillet 1981.
Elle fait l’acquisition d’un local sis au 32 rue Eugène Durand à Tours le même jour.
Le local construit en 1936 à d’abord servi de fabrique de vêtements puis d’atelier de bobinage électrique et dernièrement de garage automobile ou la graisse, l’huile et la poussière étaient roi.
Le 15 juillet commencent les travaux qui vont durer pendant 9 mois.

Radio Méga Tours / RMT (103 Mhz)

Nouvelle République du Centre-Ouest du 15/04/83

Tours (37) // 19 avril 1983 – ? // Radio

Les émissions :
« Acidulée » avec Odile
« Attention, chanson ! » Pierre Favre
« Backstage » avec Suzy et Ian
« Brouillon de culture » Pierre Favre, Guy Renard, Patrick Double Croche et Hervé Cressard
« Café crème » avec Jean-Paul
« Check up »
« Cosmic trip » Eric
« Couleur grenadine »
« Coup de pouce »
« Diabolo choucroute »
« Dis Pépé, chante-moi une chanson » Maurice
« Feeling »
« Go cats go » Ian
« Hétéro-Clite » avec Alexandre Delages
« Jazz à la clé »
« Mandragore »
« Moi, j’aime la musique »
« Particulièrement votre »
« Pour qui sonne le jazz »
« Vinyl junkie »

24/10/1983 : 8h30 « Clin d’œil aux associations » : Invités Castafiore Productions
24/10/1983 : 20h30 « Coup de pouce » : Invités les Réactors

Radio patronnée par la Nouvelle République.
Continuer la lecture de Radio Méga Tours / RMT (103 Mhz)

« Fermeture » – 11/12/82 – Bocal 5 et Martha la Folle

+ Le Petit Faucheux au 23, rue des Cerisiers à Tours (37000)

Organisation :
Tarifs : 15 frs

Le "Petit Faucheux" ferme ses portes : une semaine rock en guise d'adieu
Le "Petit Faucheux", premier « café-théâtre » de la ville, ferme ses portes rue des Cerisiers. On sait que cet établissement pas comme les autres avait changé son style il y a quelques mois. Du caboulot, on était passé à l’antre rockie. Cela n’a apparemment pas donné les résultats escomptés par les nouveaux propriétaires puisque, dans le communiqué ci-dessous, ils nous annoncent la fermeture de l’établissement.
Si l’on ne peut que constater avec regrets cette disparition, signalons
que « le manque de structure et le désintérêt des pouvoirs publics face
au rock » pourrait bien, dans l’avenir, prendre à Tours une autre dimension : que penser, en effet, de la déclaration du maire de la ville en conseil municipal, lorsqu'il annonce que l’on n’acceptera plus les spectacles bruyants sous chapiteau à Rochepinard ?
Le communiqué des responsables du « Petit Faucheux » :
« Pour protester contre le manque de structures et le désintérêt des pouvoirs publics en ce qui concerne e rock à Tours, ainsi qu'à l’occasion de la fermeture de la seule salle jusqu'alors ouverte au rock, le « Petit Faucheux », cet établissement organise, du 6 au 11 décembre, une semaine rock.
« Le prix sera de 25 F chaque soir (sauf samedi : 15 F) : lundi 6, invités
surprise ; mardi 7: : Nicolas Cruel (New Wave) ; mercredi 8 : Mephisto et invités surprise (rock): jeudi 9 : Kck + Gueule d'Amour (rock/funk) ; vendredi 10 : Raticide + invités surprise (rock’n’roll) ; samedi 11 : Bocal 5 + Martha la Folle (rock électronique). »
  • BOCAL 5 : Didier Doc Pilot (synthé et chant), Miss Evy Tinguette (chant), Zouka Dzaza (basse), Mickey Kate (basse), Florian Guillou (synthé).
  • MARTHA LA FOLLE : Didier « Doc Pilot » (chant), Patrice Dervich (guitare), Alain Burma (basse), Zouka Dzaza (synthé), Eric « Xerces » Bullo (saxophone, Oberdada).

« Grève de la faim à Rochecorbon » – 06/12/82

+ Le Baldakan, « Champlong » à Rochecorbon (37)

Région de Tours
Les problèmes d'une discothèque
GRÈVE DE LA FAIM A ROCHECORBON
Depuis lundi matin, 8 heures, un homme fait la grève de la faim dans sa voiture garée sur la place de la Mairie de Rochecorbon : Michaël Ettedgui, propriétaire et patron de la discothèque Le Baldakan, située au lieu-dit "Champ-Long" à Rochecorbon, entend ainsi attirer l’attention sur la situation de son établissement et sur les injustices dont il prétend être la victime.
Il met en accusation le maire de la commune, M. Dupont. Celui-ci répond et tient à exposer sa version de l'affaire...
Ouvert le 10 octobre 1980, Le Baldakan accueille régulièrement des clients sur les hauts de Rochecorbon, dans un hameau de quelques maisons. En outre, l’établissement de M. Ettedgui a ouvert ses portes à des groupes de rock (les Stocks, Doctor Felgood) pour le plus grand plaisir des fans frustrés de l’agglomération tourangelle.
Pour s'installer, le jeune homme a acheté un: local qui avait reçu un permis de construire à usage agricole et dont il a, estime-t-on, changé la destination en en faisant un établissement à vocation commerciale.
Une métamorphose qui pose des problèmes dans la mesure où le lieudit "Champ-Long" est classé de par le P.O.S. en zone N.C. et ne peut donc voir fleurir de tels établissements, étant à dominante agricole.
« Certes, répond Michaël Ettedgui, mais alors, l'ancien débit de
boissons situé à côté du Baldakan, « Le Gosier sec » ? Et puis : « Le maire aurait pu résoudre la difficulté en faisant passer Champ-Long en zone N.B., ce qui aurait donné plus de souplesse... ». Et d’accuser le premier magistrat de la commune d'avoir refusé une révision du P.O.S. il y a un mois et demi...
Pour M. Ettedgui, « Le Baldakan est une discothèque saine, dont n'ont jamais eu à se plaindre les gens de la commune ». Et le patron de l'établissement de reconnaître sans problème qu’il a été condamné à Tours à une amende de 2.000 F pour avoir enfreint les prescriptions du permis de construire.
Deuxième raison de sa grève : les heures d’ouverture. Depuis six mois, on tolérait une petite rallonge jusqu’à 3 heures du matin. Terminé depuis samedi dernier, explique M. Ettedgui. « C'est vrai que l'autorisation jusqu'à 3 heures était une dérogation. Le maire aurait pu la renouveler ». Et d’ajouter : « Si mon établissement apportait le trouble, encore. Mais ce n'est pas le
cas ! ». Et de conclure avant de se replonger dans la lecture d’« Actuel » : « La moitié du conseil municipal est en ma faveur... ».
Le point de vue du maire
De son côté, M. Dupont, le maire, émet un avis légèrement différent. Sans chercher à envenimer les choses, il rappelle la situation du bâtiment de M. Ettedgui et qu’une enquête publique a eu lieu pour la modification du P.O.S. « Pas question de tolérer qu'un permis de construire soit dénaturé par un transfert de destination de bâtiment ! »
En ce qui concerne le problème des horaires, le maire précise : « Il a le droit d'ouvrir jusqu'à 1 heure. Et on ne lui a jamais fait fermer sa discothèque. Nos rapports ont été bons avec lui, toujours. ».
Ceci dit, le maire ajoute que son conseil se réunira lundi prochain pour discuter d'éventuelles modifications du P.O.S. Le problème de Champ-Long sera évoqué. « Si le conseil est majoritaire pour un changement de zone, je respecterai la décision démocratique. ». Et M. Dupont de conclure : « La grève de la faim pour un tel dossier me semble vraiment déplacée... ».

« Inauguration » – 01/12/82 – Speed Queen et Bloodshot

+ L’Amphi au 146, rue Edouard Vaillant à Tours (37000)

Organisation : Amphi
Tarifs : Location : 40 frs / Sur place : 50 frs

Presse : Nouvelle République du Centre- Ouest (page 3)
Auteur :
Numérisation : David Euthanasie
Collection : Archives départementales 37
Date : 29/11/1982
PRE000182

MERCREDI, INAUGURATION DE L'AMPHI
(ex Studio III)
avec "SPEED QUEEN" et BLOODSHOT"
Un nouveau lieu de culture nous est proposé : L’Amphi: qui, auparavant abritait le Studio III (146, rue Edouard Vaillant) Et pour commencer mercredi soir sur les chapeaux de roues les organisateurs ont misé sur le hard avec "« "Speed Queen" un groupe considéré par la presse spécialisée comme l'une des
meilleures formations "hard" du moment avec "Trust". La chanteuse parolière Stewie ayant été même comparée à Bon Scott.
Côté référence, la formation oscille plutôt entre "Status Quo", "R. Stones" d’une part, et "A.C.D.C." ou "Motorhead" d’autre part. Résumons : Un groupe de hard-rock énergique qui a su rester proche des racines du blues et du rock'n roll" (Sic).
En première partie, honneur au heavy métal tourangeau avec "Bloodshot".
Place à 40 F en location (Music Lovers, Jazz Rock et Bouvier) et 45 F sur place.

– 26/11/82 – Single Track et the Lords of the New Church (UK)

Flyer (Samuel « Milouf » Roux)

+ Le Zig-Zag / Zig au 108, avenue du Loiret à Olivet (45160)

Organisation : Carrie

18/11/82 – Les Intouchables et Pilhule

+ Le Baldakan, « Champlong » à Rochecorbon (37)

Organisation : Castafiore Production / Baldakan
Tarifs : Location : 35 frs / Plein : 40 frs

Presse : Nouvelle République du Centre- Ouest (page 4)
Auteur :
Numérisation : David Euthanasie
Collection : Archives départementales 37
Date : 17/11/1982
PRE000163

Me rappelle bien de ce concert. Les Intouchables avaient dormi chez nous et Henri Paul avait raflé tout le liquide avant de partir. Heureusement Charlotte nous avait partiellement remboursé plus tard et le manager les avait largué suite à cette arnaque. Mauvais souvenir…

Anmarie Suzy Johnson (Castafiore)