Suspect

Tours (37) // 1977 – 1977 // punk

  • 1977 : Fayot (guitare), Laurent J. (guitare) et Jean-Marc D. (batterie en carton)
Premier groupe punk de Tours ! On n'avait pas de batterie alors on tapait sur des cartons !

Avalanche

Tours (37) // 197?

Avalanche à l’hôtel de ville de Tours / 1977 : Bertrand Jean Laurence (guitare), Didier Boutet (batterie), Philippe Cartier (chant), John (guitare), et Jean-Marie Coron (basse). // Archive : Bruno Cavedo
  • : John « Southern John » Molet (guitare Calibre 12), Bertrand Jean Laurence (guitare), Didier Boutet (batterie), Philippe Cartier (chant), et Jean-Marie Coron (basse Calibre 12)
Continuer la lecture de Avalanche

– Acier / Radiation / Kidnap

Affiche 42-60 sérigraphiée

Blois (41) // 1977 – 1979 // Punk-rock

  • 1977 : Hugues (chant), Chicol (guitare), Mireille (basse), Aldo (batterie).
  • 1978 : Hugues (chant), Chicol (guitare), Fabrice (basse), Aldo (batterie).
  • 1979 : Frédo (chant), Chicol (guitare), Fabrice (basse), Aldo (batterie).
  • 1983 : Frédo (chant), Chicol (guitare), Fonfon (guitare), Fabrice (basse), Aldo (batterie).
Continuer la lecture de – Acier / Radiation / Kidnap

« La boîte à chansons » – 25/11/77

Rives du Cher (37)

Avec : Patrick Couton, Odile Lamouche, Gérard Pierron, Philippe Meheut, Jonathan, Claude Declercq, Pierre Champion, Bernard et Sylvie Poulelaouen, François Imbert, Jean-François Groussin et Jacky Bouchard
Organisation : 
Tarifs : 10 frs

21/10/77 – Stinky Toys et Téléphone

Eaubonne (95)

...Les Toys ont joué a Eaubonne ; avant de commencer le concert, ils ont fait une minute de bruits pour Baader, amplis a fond et larsen, témoignage rock’n rollien à la mémoire du héros disparu, beaucoup plus fort que toutes les minutes de silence des vieux gauchistes fatigués... eh oui, le punk est politisé ! L’album des Toys sortira bientôt chez Polydor.

Alain Pacadis « Un jeune homme chic »

« L’association des musiciens et artistes de Touraine présente »

Compilation double LP (Disques Barrier – 11 001) 1977

Continuer la lecture de « L’association des musiciens et artistes de Touraine présente »

« Festival » – 17/07/77

Avec : The Clash, The Saints, Cherry Vanilla, The Slits, Tom Robinson Band, Subway Sect, Stinky Toys, Snatch et Shag Nasty

Rag Market à Londres (Angleterre)

STINKY TOYS : Elli Medeiros (chant), Bruno Carone (guitare), Jacno (guitare), Albin Deriat (basse), Hervé Zénouda (batterie)

30/06/77 – Stinky Toys

Mariage de Loulou de la Falaise l’île des Lilas au Bois de Boulogne (75016)

Jeudi 30 : le mois se termine "en beauté par la fête pour le mariage de Loulou de la Falaise et de Thadée Klossowski. La tenue de soirée est exigée, d’où la chasse aux smokings pour les garçons et aux robes longues pour les filles. Loulou a une tiare représentant un croissant de lune incrusté de pierres du Rhin et une robe mauve. Il y a Marina Schiano, Paloma Picasso, Bianca Jagger, accompagnée de Joël Le Bon, la princesse Minnie de Beauvau-Craon, Yves Adrien, Tan Giudicelli, Yves Saint-Laurent, Kenzo. Pour arriver sur l’île des Lilas au bois de Boulogne, il faut emprunter un canot à moteur débordant de fleurs. Les Stinky Toys donnent un concert très haut en couleurs. Ils ont bu pas mal de champagne mais ils n’en jouent que mieux. I1 y a Nico qui parle à Ewa Rudling, Philippe Garrel, Edwige en robe longue noire lui découvrant le dos, Fury et Aphrodisia, Isabelle Goldsmith, Karl Lagerfeld, etc. Tout le monde danse jusqu’à 5 heures du matin. On sert du café et les taxis attendent pour regagner Paris. Comme chaque matin, le soleil luit, comme chaque matin, il faut se coucher. Quelle agréable soirée !

Alain Pacadis « Un jeune homme chic »

STINKY TOYS : Elli Medeiros (chant), Bruno Carone (guitare), Jacno (guitare), Albin Deriat (basse), Hervé Zénouda (batterie).

« Nuit punk » – 28/03/77

Avec : Wayne County Band, Cherry Vanilla & Police, Generation X, Jam et Stinky Toys

+ Palais des glaces au 37 faubourg du temple à Paris (75010)

Organisation : Skydog – 35 frs

Continuer la lecture de « Nuit punk » – 28/03/77

« Party Punk »

Vendredi 18 : après le succès de la soirée de la semaine dernière, Charlotte et Nicolas refont une « party punk » en invitant encore plus de monde. Cette fois-ci, la bière est livrée en camion pour qu’il y en ait à volonté. On a invité Robert Glassman du Vidéostone qui va filmer l’événement : nuit orgiaque, débauche de bière, on ne distingue plus les sexes. Il y à tous les punks : Stinky Toys, Angel Face, Loose Heart, Pain Head, mais aussi beaucoup d’amis. Marie-Hélène porte un short tyrolien en cuir, Toto est habillée en SS, long manteau de cuir et casquette en plastic noire. Paquitta arrache la casquette de la tête d’Elli, celle-ci se précipite sur Paquitta « pour lui la faire bouffer ». Deux corps de fille roulent par terre dans une étreinte dont on ne sait si elle est amoureuse ou pas. Dinah pose avec des déhanchements extravagants, en faisant semblant de ne pas se rendre compte qu’on la filme. La petite Valérie extasiée découvre les joies du jerk tandis que Paquitta digère sa casquette. Philippe Morillon drague les minets et François Wimille discute sur la signification du punk avec Jacno. Il a un costume strict, noir avec cravate ; affalé dans un canapé, il observe ce spectacle fellinien d’un œil glacé. Dominique Tarlé s’entretient avec Capta qui s’enfuit dans la rue en courant pour poursuivre Chivone. Albin se cache dès qu’il voit la caméra. Sabrina, un ex-travesti, est habillé tout en cuir noir : avec ses cheveux courts, on dirait un loulou de banlieue. Zozo de Filippi a apporté des disques de Gene Vincent et de Crazy Cavan qui passent presque aussi souvent que les Pistols sur le Teppaz. Il y a aussi tous les mecs de Gare du Nord, le nouveau journal punk, cent autres personne qui dansent, se bousculent, s’aspergent de bière et s’amusent dans l’euphorie la plus totale. I1 y a aussi toutes les filles de L.U.V., un nouveau groupe punk entièrement féminin qui passera sur scène quand elles auront appris à jouer; elles ont une image très forte, avec Aphrodisia Flamingo au chant, une brune pétillante, Fury à la guitare, qui a décoloré ses cheveux en blond clair, Liliane à la basse, toute petite derrière sa grosse guitare, et Edwige à la batterie, blonde coiffée en brosse, à la stature de vestale. Elles adorent les New York Dolls : « When I say I’m in love, you better believe I’m in love... L.U.V. » et les Shangri-las, dont elles veulent reprendre Sophisticated boum boum. Une soirée bière, sexe et violence qui donnera sûrement de très belles images quand le film sera monté.

Alain Pacadis « Un jeune homme chic »

« Party Punk »

Samedi 12 : les Stinky Toys organisent une party énorme chez Charlotte et Nicolas. Tous les groupes punks français sont là, Angel Face, Pain Head, Loose Heart, ainsi que tous les amis des Stinky Toys, Dorothé Lalanne, Antoine Lefébure et des tas de lycéens qui ont l’air de s’amuser. La bière coule a flots et les Stooges alternent avec les Sex Pistols sur le teppaz. Elli, complètement bourrée, fait de l’acrobatie et Jacno, écroulé sur un divan grand style, batifole avec Dinah qui, des qu’elle voit un photographe, prend une pose de vamp. Moi, je danse beaucoup, il y a quelques joints qui ne sont pas pour me déplaire. Au petit matin, je m’endors dans une chambre.

Alain Pacadis « Un jeune homme chic »

« Festival Bas-Rock » – 06/11/76

Avec : Etron Fou le Loup Blanc, Kevin Coyne, Steve Hillage, Benoît Blue Boy, Urban Sax, Stinky Toys et Angel Face

Porte de Pantin à Paris (75)

Continuer la lecture de « Festival Bas-Rock » – 06/11/76