– « Le chainon manquant » – 30/05/92

Programme / Archive : Be Good

11h00 : 45 / 60 frs : Roland Dyens

16h00 : 20 / 30 frs : Turlupitude et Yannick Pagrimaud

+ Centre J. de Ockeghem à Tours (37)

14h00 – 45 / 60 frs : Indigo et Djoa

+ Pathé Caméo à Touts (37)

21h00 – 70 / 90 frs : Zap Mama

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

18h00 – 45 / 60 frs : Black & White

21h00 – 50 / 70 frs : Hot and Neon

+ Le Bateau Ivre au 146, rue Edouard Vaillant à Tours (37000)

17h00 – 45 / 60 frs : Teatro Vivo

20h00 – 50 / 70 frs : Les Plombs d’Or et La Mie de Pain

+ Théâtre Louis Jouvet à Tours (37)

21h00 – 50 frs : Mission Impossible, Small Pox et Little Bob

+ Salle Paul Bert à Tours (37)

22h00 : 50 / 70 frs : Jean-Pierre Como Trio

+ Le Petit Faucheux au 23, rue des Cerisiers à Tours (37000)

22h00 – 45 / 60 frs : Amar Sundy

+ Les 3 Orfèvres au 6, rue des orfèvres à Tours (37000)

11h00 : Encore un Dimanche

Marché Coty à Tours (37)

12h30 : DUT

Place Jean Jaurès à Tours (37)

15h00 : Encore un Dimanche

16h00 : Ecole de Samba

Marché Béranger à Tours (37)

19h00 : DUT

Place Plumereau à Tours (37)

– « Le chainon manquant » – 29/05/92

Programme / Archive : Be Good

11h00 : 45 / 60 frs : Sonia Wieder Atherson

16h00 : 20 / 30 frs : Théâtre des Deux Mains

+ Centre J. de Ockeghem à Tours (37)

14h00 – 45 / 60 frs : Post Image et Pascal Villenuit

+ Pathé Caméo à Touts (37)

21h00 – 70 / 90 frs : Bill Deraime

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

18h00 – 45 / 60 frs : Encore un Dimanche

21h00 – 50 / 70 frs : Gina et l’Orchestre

+ Le Bateau Ivre au 146, rue Edouard Vaillant à Tours (37000)

17h00 – 45 / 60 frs : Bruno Coppens

20h00 – 50 / 70 frs : Anne Lefevre « Journal d’une femme de chambre »

+ Théâtre Louis Jouvet à Tours (37)

Ticket / Archive : Jean Vigouroux

21h00 – 50 frs : Betty Boop, les Vindicators et Shoulders (US)

+ Salle Paul Bert à Tours (37)

22h00 : 50 / 70 frs : Barthelemy Trio

+ Le Petit Faucheux au 23, rue des Cerisiers à Tours (37000)

22h00 – 45 / 60 frs : Marla Glen Band

+ Les 3 Orfèvres au 6, rue des orfèvres à Tours (37000)

15h00 : DUT

Galerie Nationale à Tours (37)

14h00 : Ecole de Samba

Rue de Bordeaux à Tours (37)

21h30 : Ecole de Samba

Place Plumereau à Tours (37)

– « Le chainon manquant » – 28/05/92

Programme / Archive : Be Good

11h00 : 45 / 60 frs : Nathalie Bera Tagrine

16h00 : 20 / 30 frs : Compagnie Gare Centrale

+ Centre J. de Ockeghem à Tours (37)

14h00 – 45 / 60 frs : Mario Chenart et James et Vola

+ Pathé Caméo à Touts (37)

21h00 – 70 / 90 frs : Tom Novembre

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

14h00 – 45 / 60 frs : Palata

21h00 – 50 / 70 frs : Bob Kerr Whoopee Band

+ Le Bateau Ivre au 146, rue Edouard Vaillant à Tours (37000)

20h00 – 50 / 70 frs : Che Panses Vertes « Dieu est absent des champs de bataille »

+ Théâtre Louis Jouvet à Tours (37)

21h00 – 50 frs : La Strada et les Cartoons

+ Salle Paul Bert à Tours (37)

22h00 : 50 / 70 frs : Gulf String

+ Le Petit Faucheux au 23, rue des Cerisiers à Tours (37000)

22h00 – 45 / 60 frs : Juke

+ Les 3 Orfèvres au 6, rue des orfèvres à Tours (37000)

11h00 : Ecole de Samba

Marché Beffroi à Tours (37)

15h00 : Monga la Chenille

Tours (37)

19h00 : Klezmorim (US)

Centre accueil des Halles à Tours (37)

21:00 : DUT

+ Salle Paul Bert à Tours (37)

22h30 : Zic Zazou

Place Plumereau à Tours (37)

– « Le chainon manquant » – 27/05/92

Programme / Archive : Be Good

20h00 – 70 / 90 frs : Roger Muraro, Eric Lareine et Marc Jolivet

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

21h00 – 50 / 70 frs : Phil Guy

+ Le Bateau Ivre au 146, rue Edouard Vaillant à Tours (37000)

22h00 : 50 / 70 frs : Ferret Arvanitas Quartet

+ Le Petit Faucheux au 23, rue des Cerisiers à Tours (37000)

22h00 – 45 / 60 frs : Joanna Connor (US)

+ Les 3 Orfèvres au 6, rue des orfèvres à Tours (37000)

15h00 : DUT

16h00 : Ecole de Samba

Marché Béranger à Tours (37)

22h30 : « A la recherche du Chainon Manquant »

Place Anatole France à Tours (37)

16/11/81 – Valérie Lagrange et les Ruts (UK)

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

Valérie Lagrange : merci les « Ruts » !…
Moi j’avais bien aimé Valérie Lagrange dans un film de cape et d’épée vu au Palace dans les années 60 et quelques. I! me semble que Gérard Barray, le bretteur le plus sexy du cinéma français en ce temps-là, était de la partie. Ou alors je confonds… Enfin bref : au Rex lundi soir, la belle Valérie m’attendait, entourée d’une bande de spadassins qui avaient troqué la lame contre la gibson, le grand chapeau à plumes style Pardaillan contre la casquette de cuir ou le feutre mou façon Madness
et les bonnes manières du gentilhomme contre les vociférations made in England.
Les « Ruts » derrière, Valérie devant : aïe aïe aïe ! Ça allait faire mal ! Reconvertie au rock, prêtresse du reggae « depuis 73, j’étais branchée dessus… » qu’elle disait dans sa biographie), décidée à damer le pion à ses consœurs, l’ancienne actrice allait-elle pourfendre son public (venu remplir une bonne demi salle) d’une botte de Nevers aussi secrète que meurtrière ? Eh bien non ! En deux heures de spectacle,
Valérie Lagrange a seulement réussi à convaincre son ancien admirateur du cinoche du jeudi après-midi qu’elle aurait mieux fait de ne pas s’aventurer sur les terres brûlantes du rock et de laisser ça à d’autres, plus aguerries, plus mordantes, plus « bêtes de scène ».
Des textes fleurant bon la Bibliothèque rose de la révolte post soixante-huitarde, une présence pas évidente du tout, un registre de voix qui, à l’écouter de près, faisait presque regretter Mama Béa ou la Fabienne de Shakin Street: Valérie Lagrange avait décidément peu d’atouts dans sa manche ce soir-la.
Heureusement, le gang qu’elle avait amené avec elle faisait oublier les lacunes de sa prestation. Bons les « Ruts » ! Très bons même ! La preuve : quand la vedette s’effaçait pour leur laisser la place, les kids et les kidettes étaient pris d’envies de se trémousser qui laissaient augurer de ce qu’aurait pu être… un concert des « Ruts ». Avec Valérie au tambourin par exemple…
Pierre IMBERT. Nouvelles Républiques du 18/11/1981

11/02/80 – Renaud

+ Cinéma le Rex au 43, rue Nationale à Tours (37000)

36 frs

On avait fini en assiégeant la pizzeria où Renaud mangeait après son concert, à côté de la place de la résistance… on avait dégonflé les pneus de son range rover et on avait fini dans la rue du commerce à se fritter avec son SO… Ah, la belle jeunesse !…

Patrick Ortiz (facebook)