29/04/78 – Téquila et Little Bob Story

Samedi 29 avril 1978

Le Mans (72)

Il ne faut pas avoir peur d’enfoncer le clou, ni d’enfoncer également des portes ouvertes ! lNCONTESTABLEMENT, et j’en veux pour preuve le concert donné ce samedi 29 avril au Mans : LITTLE BOB STORY N’EST PAS L’UN DES MEILLEURS GROUPES FRANÇAIS DE ROCK !…
ll est tout simplement LE MEILLEUR GROUPE FRANÇAIS ! Le seul a soutenir la comparaison avec les groupes anglais ou américains et il faudra encore beaucoup de temps et de « galères » a des groupes comme BIJOU, TELEPHONE, GANAFOUL, TRANS EUROP EXPRESS, TRUST and CO pour prétendre arriver au TOP NIVEAU où se trouve LBS ! Car LBS n’a plus rien a envier a ses cousins anglais (FEELGOOD, SEAN TYLA, LES RODS, ou GRAHAM PARKER !). La dernière barrière, celle du SON, est désormais franchie, fini chez LBS ce problème que connaissent encore beaucoup de nos groupes… Le Son, la mise en place, le « punch », qu’on arrivait pas a « piquer » aux anglo-saxons… LBS n’a plus besoin de « forcer » la SONO pour s’exprimer complétement, on joue du PUB-ROCK bien en place sans forcer sur les potentiomètres, du boulot de Pros ! A un an et demi d’intervalle (puisque LBS avait déjà donné un concert au MANS en septembre 1976) on a pu se rendre compte du chemin parcouru… Le public aussi puisque levé des le premier morceau, il n’a jamais pu poser son derrière sur les sièges tant les vibrations métalliques furent efficaces, et il ne faut pas croire que l’on puisse facilement étonner les Manceaux, ici, même si ce n’est pas PARIS, on en a vu d’autres et des supers (FEELGOOD. LES RODS. HIGELIN, CLASH, VIBRATORS, GANAFOUL, BRACOS, TEE, TELEPHONE..STATUS QUO, ANGE. HAWKWIND. THE JAM, etc.) rares ont été les « pieds » de cette sorte si l’on excepte HIGELIN (20 minutes de rappel !) et TRANS EUROP EXPRESS (3 rappels devant une salle archi-comble I) mais devant un public moins averti !… D’autres choses ont également changé depuis que nous avions vu BOB ici, et bien sur les musiciens… mais le groupe ne semble pas s’apercevoir du départ de GINGER et de MINO, ni de la valse de ses batteurs ! VICO REBIBO, le petit nouveau, semble bien accrocher a ses baguettes et ses tambours, jouant avec BARBE NOIRE comme s’il se connaissait depuis la maternelle… Quant a HENDRIX il fait complétement oublier GINGER et c’est pourtant difficile, il reste tout aussi efficace quand il s’agit de découper du métal brut a grands coups de rasoir d’acier GUY GEORGES GREMY quant a lui, fut ce soir-la, un peu effacé, en retrait sur sa réputation. mais on en peut pas être « génial » tous les soirs ! Je ne vous parle pas du petit BOB, tant de générosité, de punch, de « rock dans la voix », font de lui un chanteur devenu l’égal des plus grands… On ne peut plus faire de louange a LITTLE BOB… on constate ! II suffit maintenant d’espérer que LBS pour sa prochaine tournée recevra un accueil digne de son talent, et qu’il sera acclamé comme l’égal des groupes anglo-saxons ! En première partie passait TEQUILA, un groupe de Nantes, ce fut un bon groupe de première partie qui vaut surtout par son guitariste chanteur PHILIPPE MENARD, qui quand il aura quitté les chemins empruntés par Gallagher ou JOHNNY WINTER, deviendra un musicien sur lequel il faudra compter !

AHMAND MEIGNAN (Rock Hebdo n°8 vol.1)
Continue reading « 29/04/78 – Téquila et Little Bob Story »