« Live au Kremlin – Volume deux »

Compilation LP live (New rose – rose 248) 1991
Compilation CD live (New rose – ROSE 248 CD) 1991

Continue reading « « Live au Kremlin – Volume deux » »

Raymonde et les Blancs Becs

Affiche imprimée (58/80) / Archive : LTDC

Paris (75) // Rock alternatif.

  • : KK (chant, P.P.I.), Coquet (chant), François « Gondrax » (guitare, Maitres, Vietnam Rafale, P.P.I., Ludwig Von 88, Raymonde Et Les Blancs Becs), Raymonde (basse, Brigada flores magon), Mr le directeur (percus), La Ligoche (batterie, Tibet or not Tibet), Twist (trompette).
Continue reading « Raymonde et les Blancs Becs »

Toy Dolls

The Toy Dolls est un groupe punk britannique. Formé en 1979, ils ont joué leur tout premier concert au Millview Social Club de Sunderland le 20 octobre de cette même année.
[catlist tags= »toy-dolls » thumbnail=yes numberposts=-1 link_target=_blank thumbnail_size=100, thumbnail_class=lcp_thumbnail post_status= »publish » excludeposts=this template=div title_class= »lcp_title » order= »Asc »]

CYCLOPE

Paris
1979: Gérard Cousin (Chant, Guit) – Philippe Austry (Basse) – Didier Austry (Batterie, Chant)
[catlist tags= »cyclope » thumbnail=yes numberposts=-1 link_target=_blank thumbnail_size=100, thumbnail_class=lcp_thumbnail post_status= »publish » excludeposts=this template=div title_class= »lcp_title » order= »Asc »]

Que sont-ils devenus ?
En 1996, Didier Austry intègre Singe de Dieu.
On retrouve Gérard Cousin aka Tod comme musicien du chanteur Christophe en 2001.

Shifters

Toulouse

Lorsque sont parus coup sur coup les deux premiers singles des Shifters en 85, on tenait enfin un groupe capable de concurrencer  les Inmates ou les Plimsouls sur leur propre terrain, un mélange de powerpop et de rythm’n’blues. D’autant plus que les toulousains savaient comment réchauffer un public en 2/3 morceaux. Formés autour de Jérome Estèbe, légendaire guitariste de la ville rose (Boom Boom Desperados, Action Shakers), de Zara (Queen Bees, Taxmen) et d’Alain (Batteur remplacé plus tard par Thierry des Boys Scouts), les Shifters se font rapidement une réputation sur scène.

[catlist tags= »shifters » thumbnail=yes numberposts=-1 link_target=_blank thumbnail_size=100, thumbnail_class=lcp_thumbnail post_status= »publish » excludeposts=this template=div title_class= »lcp_title » order= »Asc »]

Les Shifters tournèrent énormément puis signèrent sur Stop It Baby Record,  Sous label de Bondage créé par David Dufresne du fanzine « Tant Qu’il Y Aura Du Rock » où ils sortirent, en 89, un très bon album dont fut extrait le simple « Working Too Hard » couplé à une vidéo qui vaut le détour. Hélas, comme beaucoup de groupe de l’époque, les Shifters jetèrent l’éponge à la suite de la tournée promotionnelle de l’album.  On retrouva plus tard Thierry derrière la batterie de No One Is Innocent, Zahardin comme producteur de beaucoup de groupes français et sur divers projets (un album solo en 97), il est désormais prof des écoles. Quant à Jerôme, après un passage dans les Maniacs, il est aujourd’hui plus connu pour ses talents de gastronome!

Teenagers Electriques