22 au 24/03/84 – Gérard Delahaye

+ Bateau Ivre au 32, rue Eugène Durand à Tours (37000)

Tarifs : Abonné : 30 frs / Plein : 40 frs

Jeudi, vendredi, samedi 22, 23, 24 Mars
GERARD DELAHAYE
CHANSONS INSAISISSABLES — CHANSONS HUMOUR — CHANSONS SORCIER
Gérard Delahaye, voilà donc un nom qui ne dit rien qui vaille, puisque médias et modes ne s'en sont pas encore emparés. Voilà pourtant un vagabond de la chanson depuis bientôt dix ans sur les routes.
JEU DE GUITARE EPOUSTOUFLANT — Une très jolie voix, une façon impayable de
s'en servir, de la faire entendre jusqu'en sourdine, une guitare qui fond ou éclate entre ses doigts, deux flûtes et un «zinzin » dont il se joue en jojo enjoué, des mots qui ne payent pas de mine, mais tirent à merveille à feu continu, où 1l faut, quand il faut. Gérard Delahaye, tout pour passer la rampe et faire alterner fraîcheur et sensibilité, vague à l'âme et poésie débridée, finesse de cœur et franche rigolade, rasades d'artifices et parfums de blues.
UN MONDE DE BRUME ET DE MAGIE — Gérard Delahaye c'est le musicien qui clignote des pieds à la tête, qui fait pshittt à chaque bout de rime, (n'est-ce pas, Bigeardine ?) à chaque clin d'œil.
RÉVOLTE TENDRE - RIRE LIBÉRATEUR — Funambule ne se prenant pas au sérieux,
feu follet se voulant insaisissable, ce grand escogriffe au style parfaitement épuré semble aller où il veut. Avec déjà une sacré expérience derrière lui.
UN EXCELLENT PAROLIER
UN SUPERBE INTERPRETE
DES HARMNONIES RARES

Feu follet insaisissable, saltimbanque et funambule, farfadet nourri de blues et guitariste d'exception, G. Delahaye sait faire balancer comme nul autre des textes bourrés d'images. Un miracle d'équilibre, à mille lieues des eaux troubles du show business.
Programme du Bateau Ivre 01/1984