– Disturb

Guiche, Bondiette, Tonio et Luche

Blois (41) // 1982 – 1986 // Punk-rock

  • Antoine « Tonio » (chant), Manu « Bondiette » (guitare), Daniel « Luche » (basse), Franck « Guiche » (batterie)

1982 : Blois, rive droite. (pas de groupe punk au sud de la Loire). Les jeunes lièvres prennent le vent de la plaine. Poussés par les radiations et les décibels distordus des futurs Kidnap, influencés par les mouvements « so british » ils trouvent une grange, posent leurs amplis, lâchent les freins et balancent la sauce (le poulailler est en face, la cave à vin en dessous).
1983 : Tonio (Antoine) rejoint les 3 copains d’enfance Luche (Daniel) à la basse, Biondette (Manu) à la guitare et Guiche (Frank) à la batterie. Ils étaient jeunes ils étaient fous. Ripost leur propose de participer a sa compile R001 avec le titre (prémonitoire) « toujours bosser ». Enregistrement à « l’oreille cassée » (symptôme courant) avec pour l’occasion, Fonfon (Kidnap) en 2eme guitare, toujours ok pour filer un coup de main (Même pour les vendanges).
1984 : Johnny Buendia, venu du nord de la plaine (18 rue de Normandie), tente la production et enregistre une répétition sur un Revox (les bandes magnétiques des James Bond). Elles ne se sont pas autodétruites.
1985 : Nouvel enregistrement à l’oreille cassée, « juste un espoir », « Klaus Barbie » et « Prison », sortis sur la compilation K7 « Cornettos pour dégonflés » chez Gogol Max Prod.
1986 : Trois ruades et une poignée de concerts plus tard (dont 2 dates avec Daily Terror), Tonio quitte le groupe faute de cordes vocales Point barre !